Archive for 2012 | Yearly archive page

Le SNPBC accueille avec bienveillance une actualisation du décret sur les appareils de bronzage en France. Cependant, à la suite de la parution de la proposition de modifications du décret UV de 1997, le Syndicat National des Professionnels du Bronzage en Cabine a formulé son avis auprès des autorités concernées. Malheureusement, le projet actuel de nouveau décret comporte encore des zones d’ombre, et  reste assez vague. Ainsi, dans l’attente du projet d’arrêté, le SNPBC a souhaité préciser 4 axes dans ses réponses à la présente consultation :

  1. Les commentaires relatifs à l’exposé des motifs amenant à proposer un nouveau décret;
  2. Les éléments du projet de décret auxquels le SNPBC s’oppose;
  3. Les éléments manquants dans le projet de décret au détriment des utilisateurs d’appareils de bronzage en cabine;
  4. Les éléments de projet du décret devant être précisé notamment par l’arrêté.

En tout état de cause, le SNPBC se réserve la possibilité d’adopter toutes mesures propres  à assurer la sauvegarde des intérêts de la filière, notamment sur le plan judiciaire, au niveau national (Conseil d’Etat) ou européen.

 

Télécharger l’intégralité du courrier

 

 

En juillet dernier, les professionnels de l’esthétisme et des cabines de bronzage étaient en alerte : une mission d’information du Sénat menaçait leurs activités respectives à travers la publication du rapport intitulé « Santé, beauté, une priorité : la sécurité ». Parmi les préconisations de ces sénateurs, figurait notamment l’interdiction des cabines UV « hors usage médical ».

Télécharger le communiqué

Dominique Bertinotti, ministre chargée de la famille, qui remplaçait en séance, Marisol Touraine, la ministre de la santé, l’a annoncé devant les sénateurs cet après midi, un décret durcissant la législation sur les cabines de bronzage est en préparation. Le client devra, entre autres, prouver qu’il est majeur avant de se faire bronzer…

Lire la suite

Le projet de décret prévoyant le renforcement de la réglementation sur les cabines de bronzage est actuellement en cours d’élaboration. Prévu par Marisol Touraine, Ministre de la Santé, il se fonde notamment sur les résultats du Bulletin Epidémiologique hebdomadaire qui alerte sur les dangers des UV. De son côté, le Sénat milite en faveur de l’interdiction des cabines de bronzage « hors usage médical ». Marc Boutet, Président du Syndicat National des Professionnels du Bronzage en Cabine (SNPBC) nous livre son point de vue sur le sujet.

Télécharger l’intégralité

Certains dermatologues et épidémiologistes déclarent que l’utilisation des cabines de bronzage augmente le risque de mélanome. Ils s’appuient, pour ce faire, sur des études comportant de nombreux biais. En particulier les résultats ne sont pas ajustés pour la présence de personnes de phototype 1 dans les échantillons, dont la peau est fragile.
Pourtant, ceux-ci ne fréquentent pas les centres de bronzage en France. Par ailleurs ces études mélangent trois sources d’UV artificiels, ce qui biaise les résultats : les cabines de bronzage (risque faible), les lampes à bronzer à usage domestique dont l’utilisation n’est pas contrôlé et la puvathérapie en cabinet de dermatologie (risque doublé de mélanome).

Télécharger l’intégralité

D’après une nouvelle étude menée en Chine, l’industrialisation et le mode de vie moderne, caractérisé par une faible exposition au soleil, seraient les deux facteurs responsables de l’accroissement de la vulnérabilité au cancer.

Il est habituellement recommandé de se protéger contre la lumière du soleil, et contre les rayons UV-B en particulier, pour éviter de développer un cancer de la peau. Cependant, un groupe de scientifiques dirigé par Wanqing Chen a récemment démontré que les taux de mortalité associés aux principaux types de cancer au sein de la population chinoise sont, comme en Occident, inversement corrélés au rayonnement UV-B ambiant. Il en va de même pour l’incidence de certains types de cancers, tels que celui de l’oe“œsophage, de l’estomac, du côlon, du rectum et du col de l’utérus (…).

Télécharger l’intégralité