Le Syndicat National des Professionnels du Bronzage en Cabine et l’Union des Professionnels
de la Beauté, tous deux Syndicats affiliés à la Confédération Nationale Esthétique et
Parfumerie, se félicitent de la décision de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblé
Nationale de revenir sur l’interdiction du bronzage en cabine votée par le Sénat

Dans le cadre de son examen du projet de Loi Santé, la Commission des Affaires Sociales de
l’Assemblée Nationale est revenue sur l’interdiction du bronzage en cabine, précédemment
adoptée par le Sénat. De même, elle autorise également une publicité encadrée pour ces prestations.

Le SNPBC et l’UPB se réjouissent évidemment de ces décisions et constatent avec satisfaction que la vérité
scientifique et le bon sens l’ont emporté sur la rumeur et la manipulation.

Ils rappellent que le secteur du bronzage en cabines est générateur de 21.000 emplois. Sur le territoire
national, existent 550 centres spécialisés en bronzage disposant en moyenne de six appareils ; et 8.000
instituts de beauté qui mettent à disposition de leur clientèle un ou deux appareils.

Les Syndicats soulignent à nouveau que l’exposition aux UV artificiels ou naturels n’est
potentiellement dangereuse que pour une part infime de la population : de 3 à 7 % des
français (parfaitement identifiés et sensibilisés aux risques).

Les deux Syndicats s’engagent à continuer à collaborer avec le Gouvernement comme avec la
représentation nationale, afin de proposer une offre toujours plus fiable aux consommateurs ; notamment
en améliorant encore la formation des opérateurs UV et en participant à l’éducation des personnes à
risque (sensibilisation aux dangers des UV, qu’ils soient naturels ou artificiels).

Le SNPBC se félicite enfin de l’interdiction de la publicité pour les offres dites illimités, adoptée dans son
principe par la CAS. Il tient à rappeler que cette mesure est demandée par la profession depuis
plus de quatre ans (cf. par exemple communiqué du SNPBC du 14 février 2015). Il regrette toutefois
une rédaction peu claire et proposera prochainement une reformulation.

Le bronzage raisonné n’est pas dangereux. Il participe au bien-être des français.

Notre ambition est, et elle restera, d’offrir une prestation esthétique de beauté et de bien-être, parfaitement
sécurisée.

Contact presse / SNPBC : presse@snpbc.org, Marc Boutet, 06 70 99 04 45

Le SNPBC (Syndicat National des Professionnels du Bronzage) représente le secteur du bronzage en cabine,
l’UPB (Union des Professionnels de la Beauté), les instituts de beauté et les spas.

Ils sont tous deux affilés à la CNEP (Confédération Nationale de l’Esthétique Parfumerie), confédération
syndicale qui regroupe et défend les intérêts de l’ensemble de la filière esthétique de beauté et de bien-être
(instituts et spas, centres de bronzage en cabine, écoles de formation, laboratoires cosmétiques, fabricants
et distributeurs d’appareils à visée esthétique).

Tags: , , , , , ,

Leave a Répondre