Pourquoi bronze-t-on ?

Origine et mécanisme du bronzage

A l’origine, la peau de l’homme « moderne » était noire. Dans les zones de faible ensoleillement, elle s’est éclaircie pour recevoir la dose de soleil nécessaire à sa survie.

Le bronzage est un mécanisme sain et naturel de photo-adaptation produisant de la mélanine et servant à réguler la quantité d’UV assimilée par le corps. C’est la mélanine qui colore la peau et permet ainsi d’éviter d’être en surdosage.

D’autres mécanismes naturels sont utilisés par le corps, c’est le cas du coup de soleil qui nous prévient d’une exposition trop brutale ou trop importante.

Sociologie du bronzage

Coco Chanel lance la mode du bronzage, qui devient synonyme de beauté, de séduction et de bonne santé. A l’opposé, les peaux blanches rappellent la morbidité, la vieillesse et la passivité. Le bronzage renforce la personnalité. Être bronzé marque le succès, tant dans la vie professionnelle que dans la vie privée.

En 1936, les congés payés introduisent la notion de bien-être et d’entretien du corps. Les Français cultivent leur bronzage, nouvelle norme sociale. Aujourd’hui, la vie moderne nous prive de soleil. Notre peau perd de sa vitalité et de sa fermeté comme une plante privée de lumière. Avec l’exposition au soleil, notre équilibre vital est assuré, notre poids et notre sommeil sont rééquilibrés.

Vertus thérapeutiques du soleil

De tout temps les humains ont profité des vertus thérapeutiques du soleil. L’exposition à la lumière du soleil produit de la vitamine D. Cette vitamine est nécessaire à la santé des os. Elle diminue les troubles cardio-vasculaires et permet aussi de lutter contre différentes formes de cancer :

  • cancer du sein
  • cancer des ovaires
  • cancer du colon
  • cancer de la prostate
  • cancer des testicules
  • cancer de l’utérus
  • cancer de l’œsophage
  • cancer du rectum
  • cancer de l’estomac

Comme le montrent de nombreuses études, la lumière du soleil est essentielle pour la survie humaine.

Pour connaître la position scientifique de l’Institut Français Soleil et Santé vis-à-vis de l’exposition modérée aux UV, consultez leur site.