D’après une nouvelle étude menée en Chine, l’industrialisation et le mode de vie moderne, caractérisé par une faible exposition au soleil, seraient les deux facteurs responsables de l’accroissement de la vulnérabilité au cancer.

Il est habituellement recommandé de se protéger contre la lumière du soleil, et contre les rayons UV-B en particulier, pour éviter de développer un cancer de la peau. Cependant, un groupe de scientifiques dirigé par Wanqing Chen a récemment démontré que les taux de mortalité associés aux principaux types de cancer au sein de la population chinoise sont, comme en Occident, inversement corrélés au rayonnement UV-B ambiant. Il en va de même pour l’incidence de certains types de cancers, tels que celui de l’oe“œsophage, de l’estomac, du côlon, du rectum et du col de l’utérus (…).

Télécharger l’intégralité

Leave a Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.